no poo

La tendance No Poo

Publié le mars 10, 2015 | Par Pénélope | Santé

Nous venant tout droit des Etats-Unis, la tendance No Poo consiste tout bonnement à bannir de manière progressive puis définitive le shampoing de notre salle de bain. Le but ? Embellir sa chevelure, lui donner du volume et surtout utiliser des cosmétiques naturels peu néfastes pour l’environnement mais aussi pour notre santé. Les produits chimiques étant nocifs nous aspirons davantage à nous tourner vers des produits plus doux et naturels. Du bicarbonate de soude au vinaigre de cidre en passant par le Rhassoul, ce nouveau concept, qui fait fureur auprès de toutes les générations, n’a certainement pas dit son dernier mot. Explications…

Pas cher, efficace et magique

Véritable mouvement bon pour les cheveux et l’environnement, le No Poo s’adopte par étapes. Dans un premier temps il s’agit d’espacer les shampoings pour n’en arriver plus qu’à un seul par semaine. Ensuite vous pouvez envisager de vous les laver avec un après shampoing, qui possède une base lavante mais est véritablement moins agressif pour le cuir chevelu que le traditionnel shampoing.

La technique diffère aussi quelque peu de celle que l’on adopte d’habitude lors du rituel de la douche, il ne s’agit plus de répartir le shampoing sur la chevelure mais bien de masser son cuir chevelu pour le nettoyer correctement en permettant au sébum de se détacher.

Une méthode qui fait ses preuves

Autres conseils 100 % No Poo : le lavage avec une pate faite d’eau et de bicarbonate de soude, mais aussi l’exfoliation hebdomadaire du cuir chevelu à l’aide d’une cuillère à soupe de sucre de canne mélangée à l’après shampoing. Le principe est de masser le cuir chevelu pour l’oxygéner et décoller les racines.

A adopter également, le brossage de cheveux intempestif à l’aide de maïzena et d’une brosse en poils de sangliers. Tout un programme destiné à chouchouter nos cheveux, la planète mais aussi notre portefeuille. A tester de toute urgence.

Vous aimez cet article ? Partagez-le!

À Propos de l'Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *