webmarketeur

Les métiers du e-commerce qui recrutent

Publié le mars 29, 2018 | Par Pénélope | Orientation

Le marketing traditionnel connait depuis quelques années une stagnation. En effet, ce marché mature et saturé donne des perspectives d’emploi qui restent minimes face au grand nombre de diplômés souhaitant travailler dans le domaine. Toutefois, le marketing digital prend de plus en plus d’ampleur et crée de larges perspectives d’emploi. Décryptage des métiers phares du webmarketing !

#1 Le chef de projet e-CRM, une fonction pivot

Le chef de projet e-CRM exerce les fonctions d’un responsable client sur internet. Il assure une fonction pivot consistant à identifier et fidéliser les consommateurs le plus durablement possible et se charge de la personnalisation des sites internet en fonction des habitudes de chaque consommateur et de l’envoi des emails (à l’occasion d’une fête ou d’une promotion exceptionnelle) à la clientèle ciblée. Cette profession exige des études spécialisées après un bac S, ES ou L dont la durée peut aller de 3 à 5 ans. En effet, ces postes très recherchés obligent les recruteurs à consentir des efforts importants en termes de rémunérations (autour de 50 000 euros par an). Ces professionnels sont particulièrement recherchés dans les entreprises et les agences de webmarketing.

#2 Le traffic manager

Comme son nom l’indique, le traffic Manager est le gestionnaire des sites web. On le retrouve en entreprise, en régie publicitaire, en agence de communication ou même en agence de marketing automation. Son rôle consiste à optimiser les moyens d’acquisition du trafic d’un ou plusieurs sites en vue d’attirer un trafic qualifié, maximiser les ventes et améliorer la visibilité des sites web auprès des internautes. Rattaché hiérarchiquement au directeur de pôle web au sein d’une entreprise, il assure le déploiement et la gestion des campagnes publicitaires, le suivi statistique, la planification de l’occupation des espaces publicitaires des sites et intervient dans les domaines comme le référencement naturel, les liens sponsorisés et les réseaux sociaux. Beaucoup de traffic managers sont issus de formations généralistes supérieures en marketing, en communication ou en informatique de type bac+2/3 à bac+5 et se sont initiés au web grâce à des formations supplémentaires ou des stages. Aujourd’hui, les écoles sont de plus en plus nombreuses à proposer des formations spécialisées pour intégrer le domaine.

#3 Le webmarketeur

Récent et attractif, le métier de webmarketeur concentre en fait plusieurs compétences distinctes, notamment, comme son nom l’indique, le web et le marketing. Avec une rémunération comprise entre 45 et 60 000 euros par an, le webmarketeur œuvre au quotidien à l’élaboration de la stratégie commerciale d’une marque sur internet. Il travaille en collaboration avec la direction marketing et a pour ambition principale d’augmenter le trafic, faire connaitre son site et augmenter les ventes en ligne. Créativité, adaptabilité ainsi qu’une excellente pratique du marketing et des nouvelles technologies sont indispensables pour assurer les missions dévolues à ce poste.

Vous aimez cet article ? Partagez-le!

À Propos de l'Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *