Choisir un bon restaurant

Comment choisir un restaurant ?

Publié le décembre 18, 2018 | Par Pénélope | Loisirs

Plus qu’un endroit où l’on vient simplement se nourrir, le restaurant est aussi un espace social où l’on aime passer du temps avec sa famille, ses amis, ses collègues, son ou sa conjointe. Par conséquent, choisir le bon restaurant est important si vous ne voulez pas que ce moment de partage et de convivialité ne devienne un flop : menu, service, accueil, hygiène, environnement, accessibilité, ambiance musicale… Nous vous offrons ici quelques pistes de réflexion.

Menu et cuisine

Le menu différencie un restaurant d’un autre. La plupart des gens choisissent un établissement en fonction de leur goût culinaire (française, italienne, mexicaine,…) mais n’hésitez pas à découvrir un restaurant découvert par hasard au coin d’une rue, une cuisine exotique ou régionale que vous ne connaissiez absolument pas : le plaisir de la découverte n’en sera que sublimée si le choix s’est avéré au-delà de vos espérances !

Assurez-vous que les plats sont bien « fait-maison », cuisinés essentiellement à partir d’aliments frais, et non pas à partir de plats en conserve que l’on a réchauffés et/ou associés. La loi française punit l’usage du terme « fait-maison » sur les menus si il s’agit de plats préparés. Aussi, le restaurateur ne manquera pas de mettre en valeur ce cachet sur sa carte. La présence de fruits et légumes de saison, notamment dans les crudités, les accompagnements ou les desserts proposés, est également un bon indice de fraîcheur. Enfin, pour tout ce qui est viande, notamment le poisson, des tarifs très bas seront plutôt synonymes de produits congelés. Si vous envisagez un repas entre nombreux convives, assurez-vous que le restaurant propose une carte suffisamment diversifiée pour contenter tout le monde. Il en va de même pour les boissons, alcoolisées ou non.

Hygiène

Les établissements sont soumis à des normes d’hygiène très pointilleuses, et gare à celui qui ne les respectera pas : outre une amende, il encourt une fermeture administrative instantanée voire définitive en cas de manquement grave à l’hygiène. Pourtant, chaque année ce sont des centaines de restaurants qui se voient sanctionnés par les autorités assermentées, notamment dans les zones très touristiques. Il vaut mieux se méfier quand vous rentrez dans un établissement que vous ne connaissez pas. Si vous avez l’occasion de vous rendre aux toilettes, voire d’observer les cuisines, leur état peut vous donner quelques indices. Vérifiez la propreté des couverts et n’hésitez pas à les changer au besoin. En cas d’abondance de mouches et d’insectes rampants, prenez la fuite, et n’hésitez pas à le signaler auprès des services d’hygiène de la commune, tout comme si un quelconque signe d’intoxication alimentaires apparait quelques heures après votre repas. A l’heure des réseaux sociaux (voir plus bas), parcourez les critiques les plus récentes sur l’établissement visé avant d’y mettre les pieds.

Emplacement

Si vous êtes en agglomération, un restaurant proche de chez vous et/ou facile d’accès est idéal : tenez compte de la distance de l’arrêt d’autobus, des frais de taxi et du stationnement éventuels, et choisissez l’endroit qui conviendra le mieux. Si une pause-midi limitée réduira votre choix, une excursion gastronomique un samedi ou un dimanche, dans un établissement éloigné de la ville, les faibles contraintes de temps privilégieront les préférences en terme d’environnement pour vous et tous les convives. Un bord de lac ou de rivière, le long d’une plage, sur la terrasse ombragée d’une bâtisse historique, sur une péniche, dans un jardin ou en forêt : si les conditions climatiques le permettent, déjeuner en plein air constitue rarement une source de déception mais au contraire, un moment qui se conservera dans toutes les mémoires. De même, les concepts plus ou moins insolites ne manquent pas : suspendu, dans les arbres, sous l’eau, sous la terre … à vous de les découvrir !

L’ambiance et les services

Le menu peut-être succulent, le service parfait, mais le décor ou l’atmosphère n’est pas du tout à votre goût. Une telle contrariété peut complètement gâcher le moment de partage que vous attendiez. Si cet aspect est important pour vous, jetez un œil à l’établissement, sur place ou au travers des photos que vous pourriez glaner sur internet. On y joue de la musique ? Quel style ? Quel niveau sonore ? Et une fois sur place, attention de ne pas s’asseoir sur une table trop proche des portes de la cuisine ou sous un climatiseur, pas assez ou trop éclairée ! Eloignez-vous éventuellement des clients agités qui pourraient nuire à votre tranquillité si vous recherchez du clame et de l’intimité. Si votre repas est consécutif à une réunion d’affaire, une salle privée constituera un atout certain. Certains restaurant offre également des concepts variés qui sortent de l’ordinaire : personnel déguisé, mises en scène, repas inversés ou dans le noir total, clients allongés sur un lit, absence de couverts etc… D’autres proposent des services tels des expositions d’artistes, des activités sportives, un salon de massage et de coiffure, un hammam, ou encore un accès à une piscine (cf par exemple https://www.lieuxdemotions.fr/ à Paris) .

Les réseaux sociaux

Des millions de personnes utilisent régulièrement les réseaux sociaux, comme Facebook ou Twitter, pour rester en contact avec leur famille et leurs amis : utilisez-les à votre avantage et vérifiez les commentaires de ces derniers sur leurs endroits favoris. Une fois que vous avez épuisé vos listes d’amis, vérifiez ce que d’autres personnes ont vanté ou critiqué au sujet d’un établissement donné, par exemple via TripAdvisor. Ne vous basez bas uniquement sur une seule mauvaise critique : elle pourrait masquer une large majorité d’avis très favorables : vérifiez la date et les réponses éventuelles des gérants de l’établissement.

Beaucoup de restaurants affichent des offres spéciales et des coupons de réduction via les réseaux sociaux pour encourager les visiteurs à revenir chez eux. D’autres s’associent pour proposer des réductions directes ou sous la forme de « cashback ». Effectuez des recherches sur votre moteur de recherche préféré ou sur les réseaux, assurez-vous de suivre ou d’ « aimer » ceux que vous aurez sélectionnés pour obtenir ces offres promotionnelles.

Vous aimez cet article ? Partagez-le!

À Propos de l'Auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *